Protection de nos ressources

Les captages publics d'eau destinée à la consommation humaine font l'objet d'une autorisation de prélèvement : (référence Loi sur l'eau, du 3 janvier 1992). Déterminés par Déclaration d'Utilité Publique (DUP), des périmètres de protection sont instaurés autour des captages, après une procédure technique et administrative.

La protection d'un captage se compose en fait de trois périmètres (figure 5), déterminés selon les risques de pollution et la vulnérabilité du captage. Les interdictions, prescriptions et recommandations sont proposées en conséquence :

  • Un périmètre de protection immédiate autour du point de prélèvement, dont les terrains sont à acquérir en pleine propriété et où toute activité est interdite.
  • Un périmètre de protection rapprochée à l'intérieur duquel peuvent être interdites ou réglementées toutes activités ou installations portant atteinte directement ou non à la qualité des eaux.
  • Si la situation l'impose, un périmètre de protection éloignée, à l'intérieur duquel les activités et installations peuvent être réglementées.
Lire la suite
ARRÊTÉS SÉCHERESSE - NIVEAU ALERTE RENFORCÉE POUR TOUTES LES COMMUNES ADHÉRENTES AU SIELL - Article à lire dans Infos - Revue de Presse