​Source de Dompierre-aux-Bois

Sur le territoire de la commune de Dompierre aux Bois, une seule ressource est recensée, la source du VIVI (figure 2). Elle délivre une eau de type similaire aux sources captées sur la commune de Deuxnouds aux Bois. (calcaire corallien de l’ex Argovo-Rauracien)

Elle est captée par 70 mètres d’anneaux perforés en béton de 1 mètre de diamètre enrobés d’un lit de galets. Ce drain aboutit dans une chambre de captage, qui dessert par gravité une station de pompage. La surface de l’aire d’alimentation s’étend sur une surface de 1815 hectares constitués à 96% de forêts, 3% de grandes cultures, 1% de prairie, de zone urbanisée et de route. (données Agence de l’Eau Rhin-Meuse – BET THERA)

Cette ressource est protégée par une Déclaration d’Utilité Publique depuis le 13 août 1981.

La particularité de ces 3 sources, est que leurs aires d’alimentation s’imbriquent l’une dans l’autre pour ne former presque qu’une seule aire d’alimentation.

Les eaux issues du mélange des sources de l’égaïoir, du haut du village (Deuxnouds aux bois) et du Vivi (Dompierre aux bois) desservent les communes de :

Avillers Sainte Croix, Bouconville-sur-Madt, Boucq (54), Broussey-Raulecourt, Buxières-sous-les-Côtes (pour Buxières, Buxerulles, Woinville), Deuxnouds-aux-Bois (commune de Lamorville), Dompierre-aux-Bois, Géville (pour Jouy sous les Côtes, Gironville, Corniéville), Girauvoisin, Heudicourt sous les Côtes, Loupmont, Montsec, Nonsard-Lamarche, Thillot sous les Côtes, Varnéville, Vigneulles-les-Hattonchatel (pour : Billy sous les Côtes, Creuë, Hattonchatel, Hattonville, Viéville sous les Côtes et Vigneulles les Hattonchatel).

ARRÊTÉS SÉCHERESSE - NIVEAU ALERTE RENFORCÉE POUR TOUTES LES COMMUNES ADHÉRENTES AU SIELL - Article à lire dans Infos - Revue de Presse